Pierre BOURGUIGNON, photographe animalier, Belgique
Merci pour votre visite sur le site de photographie animalière de Pierre BOURGUIGNON
Vous êtes ici sur la page consacrée exclusivement à la présentation de mon affût de type "bouclier"
Le site général est accessible à l'adresse   www.animalier.be

Affût pour photographe animalier
(affût type "bouclier")

Une tente-affût est souvent assez lourde et, par définition, extrêmement statique. Elle n'autorise souvent qu'un angle de vision assez limité qui procure parfois un sentiment d'enfermement assez désagréable. Elle offre, en échange, un camouflage et un confort de haut niveau.
A l'opposé, le simple filet de camouflage que l'on jette sur soi, s'il offre une grande liberté de déplacements, impose souvent au photographe une immobilité presque complète, du moins dans les moments "critiques", ce qui est vite très pénible si la séance d'affût dure plusieurs heures.
J'ai donc imaginé une solution un peu intermédiaire : un petit paravent/bouclier repliable un peu comme un parapluie. Il est fixé à la rotule, donc mobile avec l'objectif, autant en rotation que d'ailleurs lors du portage.

Voici deux photos de ce petit affût-bouclier, respectivement en position ouverte puis pliée :


Affût pour photographe animalier (affût de type bouclier)


Affût pour photographie animalière (affût de type bouclier)



Description générale

Pour ceux qui seraient tentés par la réalisation d'un tel affût-bouclier, voici quelques détails complémentaires illustrés par une photo prise, cette fois, de l'arrière et, donc, un peu plus explicite !


Affût pour photographe animalier (affût de type bouclier)



Je crois que la photo parle d'elle-même et ne nécessite que peu de commentaires complémentaires. Il n'est guère utile de trop détailler les choses puisque, de toute façon, tout doit être imaginé et dimensionné en fonction des objectif et rotule utilisés . . .
Néanmoins :
  • La pose et dépose sont très rapides, pour ne pas dire instantannées. Elles se font sans outils.
  • Grâce à la tirette, l'affût-bouclier s'installe, bien sûr, après fixation de l'objectif sur la rotule.
  • La largeur totale de la toile en position ouverte a été choisie un peu supérieure à la carrure du photographe et la hauteur à été choisie, ici, pour une utilisation ''un genou au sol'' mais tout est possible !
  • Le tissu doit être parfaitement opaque afin de ne pas être vu par transparence.
  • On ne le distingue pas très bien sur la photo mais les pattes en alu sont légèrement pliées et inclinées vers l'arrière pour donner au paravent un forme légèrement bombée, un peu comme un carénage de moto !
  • Sur la photo ci-dessus, c'est le modèle que j'utilise avec ma rotule à 3 axes. On voit, sur l'avant du plateau amovible, une petite cornière et ses deux boulons pointés vers le haut sur lesquels j'enfile tout simplement les deux branches de l'arceau (en tube plastique pour canalisations électriques). Les filets sont assez râpeux que pour éviter tout glissement.
  • Pour ma rotule pendulaire King Cobra (pendulaire sans balançoire), j'ai réalisé un autre affût-bouclier avec arceau plus rigide en tube d'aluminium. Plus rigide car il n'a qu'une patte gauche et je l'enfile alors sur une petite ''pin'' verticale fixée sur l'embase coulissante "arca" du pied d'objectif. J'ai alors percé cet arceau afin de pouvoir y placer une goupille qui garantit que l'affût reste plus ou moins perpendiculaire à l'axe optique. La goupille est, bien sûr, attachée à un filin pour ne pas la perdre quand je l'enlève.
  • La finition est fort négligée . . . . . la seule excuse trouvée est que pour un camouflage, mieux vaut éviter les bords bien nets, la symétrie parfaite, les formes trop géométriques . . .

Voici, à titre d'information, les dimensions générales, sachant qu'elles dépendent de l'objectif utilisé ainsi que de la forme du plateau de rotule et sont donc à adapter au cas par cas !
  • largeur du paravent ouvert : environ 55 cm
  • hauteur au dessus-de l'axe optique : environ 30 cm
  • largeur de l'arceau : 22 et 15 cm sur mes deux exemplaires respectifs (en fonction du diamètre de l'objectif utilisé)
  • hauteur totale de l'arceau : environ 30 cm

Quelques conseils complémentaires :
  • Si l'arceau plastique est simplement fixé par emboîtement sur deux boulons comme sur mon modèle prévu pour la rotule "3 axes", il faut le cintrer alors en forme de U un peu ouvert afin qu'ils rentrent dans les boulons en forçant un peu (meilleure tenue)
  • Je conseille néanmoins un arceau en tube alu comme je l'ai fait pour le modèle utilisé avec ma rotule pendulaire.
  • Les différentes fixations sont réalisées avec des rivets ''pop'' de 4 mm, même la fixation de la toile sur les parties en éventail (avec rondelles larges pour éviter que la toile ne se déchire). Seule exception pour l'articulation centrale de l'éventail où c'est un petit boulon de 4 mm dont l'écrou est non serré mais collé.
  • Une modification que j'ai déjà envisagée serait un petit store à la fenêtre grillagée afin de ne pas être vu au travers de celle-ci quand le visage est plein soleil.

Comportement au vent

On doit évidemment craindre une très grande sensibilité au vent mais mon expérience m'a montré que le vent n'est gênant que s'il est vraiment important. Il est vrai que, personnellement, je pratique surtout la photo animalière dans une région de paysages plutôt fermés de type bois, prairies, étangs. Il faut dire aussi qu'avec un affût forcément incomplet comme celui-là, je veille toujours à me caler près d'un buisson ou dos à une haie, un peu comme on le fait avec un simple filet. Il ne faut pas oublier non plus que, contrairement à une tente, on peut ''réduire la voilure'' en cas de vent fort, il suffit de descendre le trépied et en position semi-basse (position "assis par terre"), la surface toilée exposée au vent devient alors très raisonnable. Il est néanmoins fort probable que pour photographier des oiseaux en vol du haut des falaises de Bretagne, cela ne convienne plus du tout !

Conclusion

Un tel affût-bouclier n'est certes pas la solution universelle mais disposer d'un tel bouclier en plus de la tente et du simple filet de camouflage permet de s'adapter parfaitement à toutes les circonstances. En ce qui me concerne, c'est cet affût-bouclier qui sort maintenant le plus souvent.
Son rapport agrément / prix / poids est sans appel !





                                                                                                                                Pierre BOURGUIGNON



Photographe animalier: Pierre BOURGUIGNON, Belgique
Toutes les photographies présentées sur ce site sont protégées par des droits d'auteur.
L'utilisation de ces photos nécessite une autorisation préalable du propriétaire.
All images provided above are copyrighted by Pierre BOURGUIGNON.
Contact the owner for authorization prior to using any of them.